L’état des risques et pollution (ERP) est un nouveau formulaire destiné à informer les acquéreurs ou les locataires sur un certain nombre de risques pouvant menacer un bien immobilier.

Il a remplacé, depuis le 3 août 2018, l’ESRIS (état des servitudes risques et information sur les sols). Sa validité est de six mois.

L’ERP permet d’indiquer si le bien est concerné par les dispositions relatives à Plan de prévention des risques (PPR), un secteur d’information sur les sols (SIS) indiquant un risque de pollution, une zone de sismicité, une zone à potentiel radon ou encore des déclarations d’état de catastrophe naturelle.

L’ERP est à inclure dans le Dossier de diagnostic technique (DDT) joint aux actes de vente ou aux contrats de location.